Logo

Les Sols

Les sols du domaine constituent un atout primordial. Il sont un reflet de la diversité des types de sols que l'on retrouve dans l'appellation Saint-Chinian (qui en fait une lieu très singulier pour les géologues). Chaque terroir permettra une expression différente des cépages et sera un élément très favorable à la complexité des vins par l'assemblage. 
Ces sols sont cultivés de façon traditionnelle (travail du sol et apports de matière organique en entretien), ce qui leur permet d’être bien vivants (beaucoup de micro-organismes et de vers de terre) et ainsi favoriser une parfaite expression des terroirs par un bon enracinement et une meilleure alimentation de la vigne.
 

Il est possible de classer les sols de l'exploitation en quatre grandes catégories:

 

Sols de Schistes

 

Ces sols très anciens sont issus de sédiments argileux comprimés au fond des mers (300 à 600 millions d'années) qui, soumis à de fortes pressions et à des températures élevées, devinrent des schistes. Ils ont été amenés à la surface de la terre à la fin de l'ère Primaire (125 millions d'années). Cette roche feuilletée, clivable et tendre, permet un bon enracinement de la vigne et favorise le drainage. Ces sols autorisent une très bonne maturation de la vendange. Sur la propriété ils sont actuellement plantés de Grenache, de Syrah et de Mourvèdre.

 

Sols argilo-calcaires

 

Le calcaire est d'origine marine ou lacustre. La mer a occupé le Languedoc pendant plus de 100 millions d'années au cours de l'ère secondaire, et déposé d'épaisses masses de calcaires provenant de coquillages ou coraux. Ils sont à l'origine de différents types de sols argilo-calcaires.

Selon leur situation géographique, on en trouve deux types principaux sur la propriété:

 

- Causses et éboulis calcaires
Des calcaires phonolitiques existent sur la propriété, ils sont constitués d'éclats calcaires déposés à la surface du sol. Ces lauses sont de véritables accumulateurs de chaleur. Très clairs, ils rayonnent de façon importante et créent un microclimat au niveau des grappes, qui permet une très bonne maturation des raisins.
Sur la propriété, ces sols sont plantés de Grenache.

 

- Glacis et pentes d'épandage
Les sols de gresettes sont constitués de petits éclats calcaires anguleux, qui, entraînés dans un transport fluvio-glaciaire, se sont accumulés en bout de causse.
Ces sols profonds sont très pauvres et poreux. Ils permettent ainsi une alimentation en eau régulière de la vigne; les racines y pénètrent facilement. Ils sont très qualitatifs car ils permettent une bonne et complète maturation, même dans des conditions très sèches.
Sur la propriété, ils sont plantés de Syrah, Mourvèdre, Grenache et Carignan.

 

Sols de grès


Constituées d'une proportion importante d'argiles rouges associées à des cailloux calcaires et gréseux. Ces sols ont une excellente capacité de rétention en eau, tout en restant suffisamment drainant. Ce sont des sols très qualitatifs et rares.
Sur la propriété, ces sols sont plantés de Syrah et de Mourvèdre.